L’Union centrale des Polonais en France face au Conseil national des Polonais en France dans le Nord-Pas-de-Calais (1944 – 1953) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue du Nord Year : 2016

L’Union centrale des Polonais en France face au Conseil national des Polonais en France dans le Nord-Pas-de-Calais (1944 – 1953)

(1)
1

Abstract

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la vie associative des migrants polonais et de leurs descendants, particulièrement dense dans le Nord-Pas-de-Calais, s’organise en deux camps antagonistes. L’un d’eux, le Conseil national des Polonais en France, est favorable au gouvernement communiste polonais instauré à la fin de l’année 1944. L’autre est opposé à ce régime. Il est représenté par l’Union centrale des Polonais en France. La première fédération prend rapidement le dessus sur sa rivale, notamment grâce au soutien des autorités polonaises et du Parti communiste français. La polonité des migrants et de leurs descendants, définie comme l’attachement de cette population à la Pologne et à sa culture, devient un enjeu central dans l’opposition de ces groupements. Cet affrontement persiste jusqu’à l’interdiction du Conseil national des Polonais en France en janvier 1950, interdiction dont l’Union centrale des Polonais en France ne peut que tirer profit.
Not file

Dates and versions

hal-03407063 , version 1 (28-10-2021)

Identifiers

Cite

Noémie Beltramo. L’Union centrale des Polonais en France face au Conseil national des Polonais en France dans le Nord-Pas-de-Calais (1944 – 1953). Revue du Nord, 2016, 417, pp.871-890. ⟨10.3917/rdn.417.0871⟩. ⟨hal-03407063⟩
19 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More