Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La prise en compte de l'ethnicité sportive dans la régulation des violences et incivilités. Le cas du football amateur.

Olivier Chovaux 1
1 SHERPAS - Sociologie, Histoire, Education, Représentations, Pratiques et Activités Sportives
URePSSS - Unité de Recherche Pluridisciplinaire Sport, Santé, Société (URePSSS) - ULR 7369 - ULR 4488
Résumé : « Terre de football » et d’immigration depuis la fin du XIXe, le Nord – Pas-de-Calais compte aujourd’hui près d’une vingtaine de clubs de football affichant de manière plus ou moins explicite leur « ethnicité sportive » : outre une appellation qui témoigne parfois de leur appartenance identitaires (US Antillais, JS Italienne, US Portugais de Roubaix-Tourcoing), leur implantation dans les quartiers en déshérence des anciens bastions de l’industrie lourde (Valenciennes, Tourcoing, Roubaix) entraînent des effets de stigmatisation, émanant parfois des instances sportives elles-mêmes (Ligues et Districts). Par une sorte de « syllogisme sportif », ces « clubs de quartier » deviennent, au regard des cas de violences et incivilités recensés, des « clubs à risques » qui posent problème aux instances de régulation du football amateur (comités directeurs et commissions de discipline de Ligue et des Districts). Il s’agira dans un premier temps d’appréhender quantitativement les violences et incivilités commises par ces clubs (2006/2010), dans le prolongement des enquêtes empiriques menées depuis cinq ans, en partenariat avec la Ligue de Football Amateur (LFA) et l’Observatoire des comportements. Pour se débarrasser une fois pour toutes des lieux communs, représentations collectives et autres phénomènes d’étiquetage, qui se traduisent par des attitudes collectives de repli, voire de victimisation. L’analyse des dossiers disciplinaires et juridiques traités par la commission d’appel disciplinaire et juridique de la Ligue du Nord – Pas-de-Calais de football permettra ensuite d'identifier la nature des faits délictueux, d’apprécier la pertinence des sanctions prononcées par les différentes instances disciplinaires, et d’observer en quoi et comment la question de l’ethnicité est utilisée, soit comme une ressource par les contrevenants et dirigeants des clubs concernés (sinon pour justifier, au moins pour expliquer les déviances commises lors des rencontres) ; soit comme une circonstance aggravante ou atténuante par les instances disciplinaires, à des fins de légitimation de la sanction. Prise en compte par les instances de régulation, cette ethnicité sportive fabriquée et revendiquée par les clubs de football aboutit parfois à une lecture de type différentialiste des contentieux sportifs, aux antipodes des postures éthiques et intégratrices affichées par les dirigeants du football amateur.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-03468266
Contributor : Virginie Justin-Labonne Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, December 7, 2021 - 9:00:42 AM
Last modification on : Friday, December 17, 2021 - 5:48:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03468266, version 1

Citation

Olivier Chovaux. La prise en compte de l'ethnicité sportive dans la régulation des violences et incivilités. Le cas du football amateur.. International Journal of School Climate and Violence Prevention, Observatoire international de la violence à l'école, 2013, Numéro spécial : Violence, sport et ethnicité, 13. ⟨hal-03468266⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles