Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La classification des songes de Macrobe en moyen français : continuité, ruptures et déplacements

Résumé : Parmi les classifications des rêves de l’Antiquité, celle de Macrobe, grammairien latin du ive-ve siècle après Jésus-Christ, a connu une très large diffusion dans les milieux lettrés jusqu’au xve siècle comme en témoigne la fidèle traduction dans la langue française de tous les termes latins dénommant les catégories de songes. Toutefois la typologie savante de Macrobe n’a pas totalement pénétré la langue populaire, notamment quand il s’agit d’évoquer les variétés du songe illusoire. Ainsi s’imposent peu à peu en moyen français et dans la langue classique des mots nouveaux comme « rêve » et « cauchemar » dont le sémantisme et l’étymologie sont plus étranges et mystérieux. L’article explique pourquoi la savante classification macrobienne, fidèlement retranscrite par les lettrés, n’a pu se maintenir et comment les croyances populaires ont fini par imposer de nouveaux substantifs pour nommer jusqu’à ce jour toutes nos expériences oniriques.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-03328894
Contributor : Pauline Canva <>
Submitted on : Monday, August 30, 2021 - 2:21:39 PM
Last modification on : Tuesday, August 31, 2021 - 3:27:39 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Mireille Demaules. La classification des songes de Macrobe en moyen français : continuité, ruptures et déplacements. Anabases - Traditions et réceptions de l’Antiquité, E.R.A.S.M.E., 2012, 16, pp.31-46. ⟨10.4000/anabases.3886⟩. ⟨hal-03328894⟩

Share

Metrics

Record views

31