Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Eugène Durif : le perte et le chemin, contours et détours de l’écriture

Résumé : Dans une dimension à la fois poétique et poïétique, il s'agit d'examiner les voies ouvertes par Eugène Durif aux arts de la scène et à la littérature, ce que son écriture trace (et là où elle nous égare), ses transferts (entre le théâtre, la poésie, le récit, la nouvelle et le roman, notamment), ses pratiques, sa fabrique, ses matériaux et ses expérimentations, son attrait pour les petites formes (parfois éphémères) et la part orpheline (manifeste dans le retour continu de certaines modalités textuelles en apparence mineures comme le poème). Dans ce cadre, on s'attache à l'examen de certains motifs structurants (celui de la fuite, de la marge et de la marginalité, notamment) et l'on revient sur le travail d’Eugène Durif avec des circassiens, des artistes de rue, des performeurs, des musiciens, en milieu psychiatrique également.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-02836229
Contributor : Sandrine Le Pors <>
Submitted on : Sunday, June 7, 2020 - 10:53:11 AM
Last modification on : Monday, June 8, 2020 - 4:47:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02836229, version 1

Collections

Citation

Sandrine Le Pors. Eugène Durif : le perte et le chemin, contours et détours de l’écriture. Les voix(es) d’Eugène Durif ou le tressaillement de l’écriture et des corps, Sandrine Le Pors; Textes et Cultures, équipe Praxis et esthétique des arts, Mar 2020, Arras, France. ⟨hal-02836229⟩

Share

Metrics

Record views

16