S’aventurer - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cahiers Robinson Year : 2009

S’aventurer

(1)
1

Abstract

Contribution à : Dans Kim de R. Kipling, le « Grand Jeu » désigne l'espionnage, l'exploration de l'Inde et sa cartographie secrète. Cette expression réapparaît curieusement dans Le Grand Meaulnes d'A-Fournier, quand Frantz de Galais lance une attaque contre l'école, précisément pour retrouver une carte qui ne sera jamais achevée. Frantz de Galais se contente d'y ajouter quelques indices, comme s'il s'agissait d'un jeu de piste. Cette façon de faire est systématique chez Dhôtel, où toute indication donnée au héros reste à déchiffrer. Mais dans la collection « Signe de Piste » on trouvera aussi un Grand jeu de Jean Valbert et un Jeu sans frontière de Dalens et Foncine. Le roman « scout » se développe dans un « pays perdu » où l'attrait du sauvage doit à Kipling, dans des forêts qui n'en finissent pas mais au plus près, comme le Domaine mystérieux du Grand Meaulnes et qui est l'espace où l'enfance désire se prolonger, au travers d'un jeu « dramatique », d'un théâtre total, celui qui sera rêvé notamment par Léon Chancerel. Plus généralement, c'est une certaine idée de l'aventure, de son rêve et de sa possibilité ou de son impossibilité qui est ici posée, au travers d'auteurs que rien ne relie sinon cette recherche, avec une attention particulière pour les « territoires » d'André Dhôtel.
Not file

Dates and versions

hal-03660068 , version 1 (05-05-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03660068 , version 1

Cite

Francis Marcoin. S’aventurer. Cahiers Robinson, 2009, Le grand jeu du pays perdu, n°25. ⟨hal-03660068⟩
16 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More