HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La petite fabrique des classiques : les processus de légitimation des œuvres

Résumé : En 1782, quand Berquin publie L’Ami des enfans, il le fait immédiatement suivre d’un Ami des adolescens. Il n’y a là qu’une sorte de variante : l’adolescent est un enfant un peu plus grand. On parlera de littérature enfantine ou d’enfance, non de littérature adolescente, formule du reste équivoque : en janvier 1826 le Journal des savants, publié par l’Académie des inscriptions et Belles Lettres, désigne la littérature romantique comme « adolescente, libre et vivace », face au genre classique « expirant ». Ici, l’adjectif « adolescent » ne caractérise pas le destinataire mais l’allure même des œuvres, ambiguïté que l’on retrouve de nos jours.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-03660048
Contributor : Pauline Canva Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, May 5, 2022 - 3:03:46 PM
Last modification on : Friday, May 6, 2022 - 3:35:15 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03660048, version 1

Citation

Francis Marcoin. La petite fabrique des classiques : les processus de légitimation des œuvres. Lecture Jeune, Lecture jeunesse, 2009, Les classiques de la littérature pour adolescents, n°129. ⟨hal-03660048⟩

Share

Metrics

Record views

0