Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Mein Name sei Droßelmeier… : Réflexions sur l’art du conte dans Casse-Noisette et le Roi des Souris

Résumé : Contribution à : " Volksmärchen vs. Kunstmärchen " : au-delà de cette distinction classique, largement héritée des conceptions herdériennes, qui séparent du " peuple " " l'art " ou l'artiste, du jaillissement spontané de l'esprit " populaire " les raffinements des esthètes, les études rassemblées en ce volume tentent de faire ressortir l'unité et la spécificité d'un genre propre à la littérature allemande, et que ne connaît guère la littérature française. Le Volk qui écoute et transmet les contes n'est pas le peuple qui monte sur les barricades, l'artiste qui s'abandonne aux jeux toujours renouvelés de l'imaginaire n'est pas l'écrivain qui observe, critique et veut faire changer son époque. Et pourtant, qu'il soit Volksmärchen ou Kunstmärchen le conte allemand proclame à sa façon la liberté, la liberté de jouer souverainement avec une réalité toujours merveilleusement docile à l'imaginaire. Les rêves du peuple, la fantaisie de l'artiste, l'émerveillement de l'enfant se rejoignent dans l'éclat de rire libérateur, dans la joie d'être au monde.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-03524901
Contributor : Pauline Canva Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, January 13, 2022 - 3:05:39 PM
Last modification on : Friday, January 14, 2022 - 3:34:08 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03524901, version 1

Citation

Evelyne Jacquelin. Mein Name sei Droßelmeier… : Réflexions sur l’art du conte dans Casse-Noisette et le Roi des Souris. Jean-Louis Bandet. Les Contes allemands. Grimm – Hoffmann – Mörike, Editions du temps, pp.133-150, 2002, 978-2842742218. ⟨hal-03524901⟩

Share

Metrics

Record views

9