Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Impossible enracinement, impossible utopie : l’aporie de l’ailleurs dans la trilogie autobiographique de Franz Innerhofer

Résumé : La trilogie autobiographique publiée par Franz Innerhofer entre 1974 et 1977 est considérée comme l’un des modèles de la Antiheimatliteratur autrichienne. Le premier volet, Schöne Tage, inverse le thème de l’attachement au pays natal, celui-ci s’imposant à l’individu dans une brutalité muette qui rend impossible tout enracinement dans l’ici. Le mouvement fondamental de la trilogie réside dès lors dans la recherche d’un ailleurs moins hostile, ce qui ne se résume pas à des changements de lieux et de milieux, mais constitue un mode d’appréhension du réel marqué par une double dynamique de rejet et de nouvelle exploration. C’est donc moins l’ascension sociale du personnage central, Holl, qui s’inscrit au premier plan des deux romans suivants, Schattseite et Die großen Wörter, que sa naissance à l’esprit critique. Les horizons successifs vers lesquels il se tourne n’y résistant pas, l’espérance de Holl se trouve renvoyée vers un espace toujours plus lointain et abstrait. Dès lors, la question de l’ailleurs se reformule progressivement en termes politiques : l’épuisement des possibles géographiques, sociaux et culturels débouche sur la recherche d’un « autre part » plus radical, celui de l’utopie. Le tragique propre à la trilogie de Franz Innerhofer réside dans le fait que cette attente ultime ne puisse finalement être prise en charge par aucun discours cohérent, aporie traduite par la désagrégation du texte lui-même sur laquelle s’achève une œuvre qui propose dans le même mouvement l’esquisse d’une esthétique littéraire particulièrement exigeante.
Mots-clés : Franz Innerhofer
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-03524500
Contributor : Pauline Canva Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, January 13, 2022 - 11:53:31 AM
Last modification on : Friday, January 14, 2022 - 3:34:08 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Evelyne Jacquelin. Impossible enracinement, impossible utopie : l’aporie de l’ailleurs dans la trilogie autobiographique de Franz Innerhofer. Germanica, Université de Lille, 2007, pp.39-57. ⟨10.4000/germanica.254⟩. ⟨hal-03524500⟩

Share

Metrics

Record views

9