Le traducteur : un écrivain refoulé ? Réflexions sur Les Nègres du traducteur, de Claude Bleton, et sur Vengeance du traducteur, de Brice Matthieussent - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Parallèles Year : 2013

Le traducteur : un écrivain refoulé ? Réflexions sur Les Nègres du traducteur, de Claude Bleton, et sur Vengeance du traducteur, de Brice Matthieussent

(1)
1
Corinne Wecksteen-Quinio

Abstract

This article will explore the link between translation and writing, focusing on two works of fiction, Les Nègres du traducteur by Claude Bleton, and Vengeance du traducteur by Brice Matthieussent. These novels share a common characteristic: they were written by translators making their debut as novelists. Moreover, the characters – and this is hardly coincidental – are themselves authors and translators through an audacious and thoughtprovoking role reversal and mise en abyme. This double movement will lead us to examine the translator’s status and his relationship with the author while factoring in notions of hierarchy, power and paternity. We shall envisage the death of the author from both a symbolic and physical viewpoint, and reexamine the relationship between translation, writing and creativity. We will see that this role reversal between author and translator in the novels allows us to reevaluate certain preconceptions about translators and to underscore the “dual” nature they derive from acting as go-betweens for two cultures and two intimately linked activities: translation and writing.
Dans cet article, nous proposons d’étudier le lien entre traduction et écriture, en nous appuyant sur les romans Les Nègres du traducteur, de Claude Bleton, et Vengeance du traducteur, de Brice Matthieussent. Ces deux ouvrages ont la particularité d’avoir été écrits par des traducteurs, qui deviennent ici pour la première fois auteurs de fictions mettant justement en scène – et ce n’est pas une coïncidence – des auteurs et des traducteurs, dans une inversion des rôles et une mise en abyme audacieuses qui incitent à la réflexion. Ce double mouvement nous amènera à nous interroger sur le statut du traducteur et sur son rapport avec l’auteur, avec les notions de hiérarchie, de pouvoir et de paternité, à envisager la mort de l’auteur d’un point de vue non seulement symbolique mais aussi physique, et à réexaminer la relation qui existe entre traduction, écriture et créativité. Nous verrons que l’inversion des rôles entre auteur et traducteur au sein des romans permet de réévaluer certains concepts attachés au traducteur et d’insister sur son caractère « double », dans la mesure où il joue le rôle de va-et-vient entre deux cultures, mais aussi entre les deux activités inexorablement liées que sont la traduction et l’écriture.
Not file

Dates and versions

hal-03290361 , version 1 (19-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03290361 , version 1

Cite

Corinne Wecksteen-Quinio. Le traducteur : un écrivain refoulé ? Réflexions sur Les Nègres du traducteur, de Claude Bleton, et sur Vengeance du traducteur, de Brice Matthieussent. Parallèles, 2013, 25, pp. 51-64. ⟨hal-03290361⟩
26 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More