Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le livre de poche, faces cachées, visages retrouvés

Abstract : Contribution à : En 1953, si le Livre de Poche, créé par Daniel Filipacchi, n'est pas une nouveauté absolue, il apparaît à un moment qui le rend unique. Il rencontre en effet la jeunesse la plus nombreuse que la France ait connue, la génération du "baby boom", dans un pays qui tourne peu à peu le dos à sa ruralité et qui entre dans la société de consommation tout en promouvant des exigences éducatives inédites. Cette jeunesse s'empare d'un type de livre apparemment pauvre, avec la sensation d'une liberté de choix absolue et sans idée des stratégies éditoriales commandant ses lectures. Ce n° revient sur différents aspects d'un catalogue qui semble ignorer les hiérarchies établies, en privilégiant le mode de la bio-bibliographie de lecteur, avec des contributions de chercheurs et d'écrivains eux-mêmes chercheurs de diverses façons, Pierre Bergounioux, Annie Ernaux, Jean-Benoît Puech, Pascal Quignard.
Mots-clés : Livre de poche
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-03261046
Contributor : Pauline Canva Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, June 15, 2021 - 1:22:02 PM
Last modification on : Wednesday, October 20, 2021 - 1:33:18 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03261046, version 1

Citation

Florence Gaiotti. Le livre de poche, faces cachées, visages retrouvés. Cahiers Robinson, Centre de recherches littéraires Imaginaire et didactique (Arras), 2014, Le Livre de poche, une bibliothèque de la jeunesse, 36. ⟨hal-03261046⟩

Share

Metrics

Record views

16