Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

This is the End, beautiful friend, the end… : ou comment (ne jamais) terminer une série

Résumé : Contribution à : Le sixième numéro du Pardaillan à la fin, en ce qu’elle constitue a priori l’ultime étape de toute œuvre. La fin se pose d’emblée comme paradoxale : point final d’une expérience (de lecture, de visionnage, de jeu…), elle est ce dont on ne cesse de s’approcher tout en redoutant d’y arriver trop vite. Repoussée et désirée tout à la fois, redoublée, multiple ou alternative, surprenante ou banale, prématurée, parfois brutale, et protéiforme, la fin est un lieu stratégique de révélation au sens photographique du terme. Qu’elle soit dénouement, révélation ou maintien en suspens, elle est, invariablement, ce qui termine notre expérience, et à ce titre dispose de modes d’apparition et d’enjeux bien spécifiques.
Mots-clés : Séries
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-03170503
Contributor : Pauline Canva <>
Submitted on : Tuesday, March 16, 2021 - 11:25:14 AM
Last modification on : Thursday, July 22, 2021 - 10:02:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03170503, version 1

Citation

Isabelle-Rachel Casta. This is the End, beautiful friend, the end… : ou comment (ne jamais) terminer une série. Le Pardaillan, Centre International Michel Zevaco, 2019, C'est la Fin, 6, pp.101-112. ⟨hal-03170503⟩

Share

Metrics

Record views

17