Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

A l'oreille

Résumé : ll est entendu que le corps marionnettique – celui de la marionnette, de l’effigie, du pantin, de l’automate, en passant par l’acteur ou le danseur marionnettisé, jusqu’à des formes très contemporaines d’avatars comme les androïdes, les hologrammes ou les masques vidéo – se place au cœur de la création visuelle et plastique. On a moins coutume de rappeler qu’il vivifie également la création verbale, sonore et musicale des pratiques les plus ancestrales aux plus contemporaines. Or, sur lui viennent pourtant se faire ou se défaire des mots, des langues, des accents, des tonalités, des mélodies, des cris, des sons et des silences venus soutenir ou perturber la représentation visuelle. Avec lui se développent de multiples possibles à l’incarnation de la parole et des corps. Introduction au volume.
Complete list of metadata

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-03155348
Contributor : Sandrine Le Pors <>
Submitted on : Monday, March 1, 2021 - 5:31:11 PM
Last modification on : Thursday, June 17, 2021 - 10:39:27 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03155348, version 1

Citation

Sandrine Le Pors. A l'oreille. Etudes théatrales, L'Harmattan, 2015, Les voix marionnettiques. ⟨hal-03155348⟩

Share

Metrics

Record views

14