La surexploitation des eaux souterraines : enjeux et gouvernance

Résumé : Cet article aborde les enjeux posés par la surexploitation des eaux souterraines à travers le monde dans un contexte de raréfaction des ressources en eau douce. Loin de constituer un phénomène généralisé, la surexploitation touche les eaux souterraines dans les régions aux climats semi-arides et arides, mais également dans les régions aux climats tempérés. De fait, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le développement de l'irrigation et les révolutions vertes ont grandement contribué aux crises d'approvisionnement. La lutte contre la surexploitation des eaux souterraines est assimilable à une gouvernance durable de ces ressources. En tentant de dépasser la dichotomie entre intervention publique (réglementation et taxes) et marchandisation (mise en place de marchés d'eau souterraine), notre analyse de la gouvernance des eaux souterraines montre que celle-ci repose aujourd'hui davantage sur un compromis entre la coordination des actions individuelles (approche marchande) et les formes de l'action collective (action collective d'intérêt public et action collective d'intérêt communautaire).
Type de document :
Article dans une revue
Natures Sciences Sociétés, EDP Sciences, 2004, 12 (2), pp.146-156. 〈10.1051/nss:2004020〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-artois.archives-ouvertes.fr/hal-00387211
Contributeur : Olivier Petit <>
Soumis le : mercredi 4 octobre 2017 - 21:56:02
Dernière modification le : lundi 9 octobre 2017 - 14:53:04

Fichier

nss4203.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Olivier Petit. La surexploitation des eaux souterraines : enjeux et gouvernance. Natures Sciences Sociétés, EDP Sciences, 2004, 12 (2), pp.146-156. 〈10.1051/nss:2004020〉. 〈hal-00387211〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

246

Téléchargements de fichiers

115